c'était le 7 mai aussi...

Publié le par Sophie&Claude

c'était le 7 mai aussi...

~Article de presse Nautisme & Yachting

"abandonné suite à un démâtage survenu lors d'une tempête, un Swan 44 dérive depuis lors dans l'Atlantique tel un voilier fantôme... Les Swan sont à n'en pas douter considérés comme les Rolls de la voile, à l'instar des Hallberg-Rassy et autres Wally, réputés pour pour leur design, leur qualités marines et leur très grande qualité de construction qui en font des voiliers de grand voyage (blue sailing) aussi confortables qu'efficaces, aptes à aller sous tous les climats par toutes les mers. Il y a trois jours de cela, un pétrolier a repéré à 635 miles au sud-sud-est des Bermudes un voilier en piteux état, dérivant au fil des vagues et des courants marins, sans personne à son bord. Vérifications faites, il s'agissait du Kolibri, un Swann 44 construit dans les années 70 et qui avait dû être abandonné en pleine tempête par son propriétaire, le yachtsman norvégien Guttorm Guttormsen, au début du mois de mai dernier, alors qu'il navigait au large des Açores, tempête au cours de laquelle un couple de plaisanciers français de La Rochelle avait perdu leur fille morte d'hyporthermie lors du naufrage de leur catamaran. Frappé par une forte vague, le Kolibri s'était retourné et avait perdu son canot de sauvetage en se redressant. 6 mois plus tard, le Swann 44 flotte toujours, confirmant sa robustesse légendaire, et dérive donc, tel un navire fantôme, ayant depuis lors perdu son mât... "

Encore Merci à l'équipe du bateau "Espéranza" d'être intervenu ce même jour, aujourd'hui sans vous je ne serai plus là non plus...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

martine 24/11/2015 09:42

bisous a vous trois